Pâturages mixtes

Le Programme canadien d’identification du bétail est une initiative menée par l’industrie et conçue pour promouvoir la consommation de viande bovine grâce à l’assurance d’une traçabilité efficace et du contrôle des problèmes considérables de santé animale et de sécurité alimentaire. Le programme est réglementéréglementé et réalisé par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (CCIA).


Encouragez vos patrons à identifier leur bétail dans le meilleur intérêt de l’industrie bovine.
Enregistrez votre pâturage auprès de CCIA. Les exonérations pour les pâturages collectifs ont été supprimées. Tout le bétail quittant le troupeau d’origine doit être identifié même s’il y revient.
Conservez les registres sur l’origine du bétail rejoignant le pâturage.
L’Agence canadienne d’inspection des aliments (CCIA) a annoncé une rectification à la réglementation exigeant que tout le bétail soit identifié avant de quitter sa ferme d’origine, y compris celui rejoignant des pâturages collectifs, des foires d’exposition, des station d’essai ou des cliniques vétérinaires (à moins qu’il ne rejoigne un lieu d’identification agréé).
Conservez le registre du numéro d’identification des animaux ayant été identifiés à nouveau après avoir perdu une première identification, ainsi que toute information sur leur origine.
Une identification CCIA ne doit en aucun cas être retirée d’un animal déjà identifié.
*Cf. bas de page pour obtenir plus de renseignements.
Si vous apposez une identification CCIA sur un animal déjà identifié, vous devez signaler les numéros correspondants à CCIA.
Les identifications CCIA ne doivent pas être réutilisées.

Remarque :

Le Programme canadien d’identification du bétail permet une traçabilité et un contrôle des problèmes considérables de santé animale et de sécuritésécurité alimentaire plus rapides et plus efficaces, ce qui aide à préserver le commerce du bétail et des bovins canadiens.
Ce programme est réglementé et réalisé par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (CCIA).

1er juillet 2010
Tous les bovins devront porter une étiquette d’identification par radiofréquence (IRF) approuvée avant de quitter leur emplacement actuel ou leur ferme d’origine.

Exigences à l’égard des éleveurs
Laissez l’étiquette à code à barres ET apposez l’étiquette IRF sur le même animal. Établissez une référence croisée entre l’étiquette IRF et l’étiquette à code à barres existante dans le Canadian Livestock Tracking System (CLTS).

À NOTER :
La falsification et le retrait d’une étiquette approuvée sont interdits par la réglementation.

Compte tenu de la référence croisée entre les données, les événements téléchargés vers l’amont par les éleveurs par rapport à l’étiquette et aux antécédents de l’animal ne seront pas perdus. Les producteurs peuvent accéder à leurs comptes au www.clia.livestockid.ca pour les renvois aux étiquettes ou communiquer avec le bureau du CCIA au 1-877-909-BEEF (2333).

L’apposition des nouvelles étiquettes ne sera pas nécessaire pour les bovins portant des étiquettes à code à barres qui sont conduits au pâturage avant le 1er juillet 2010. Jusqu’au 31 décembre 2010, les éleveurs pourront transporter les bovins jusqu’à la ferme d’origine de ceux-ci, où l’on apposera les étiquettes approuvées. Par contre, il faut apposer une nouvelle étiquette approuvée sur l’oreille des animaux avant qu’ils quittent le pâturage pour être transportés à une destination autre que leur ferme d’origine.

 

 
 
         
 
Le Canadian Cattle Identification Agency 2009
|
|